• 14 mai 2024 à 20:00
  • |15 mai 2024 à 14:00

La promesse verte réalisé par Edouard BERGEON

Publics : Tout Public
Tarif : 4,50 € (adhérents) / 5,50 € (non adhérents)
 Durée 2h04
Genre : Drame
De Edouard Bergeon
Avec Alexandra Lamy, Félix Moati, Sofian Khammes

L’histoire

Pour tenter de sauver son fils Martin injustement condamné à mort en Indonésie, Carole se lance dans un combat inégal contre les exploitants d’huile de palme responsables de la déforestation et contre les puissants lobbies industriels.

Anecdotes de tournage

Naissance du projet

Lors du tournage de « Au nom de la terre, Edouard Bergeon est tombé sur un article de presse concernant le blocage de la raffinerie Total de la Mède par des agriculteurs. Ils protestaient contre l’importation d’huile de palme d’Asie du Sud-Est, destinée à la production de biocarburants : « Les agriculteurs français avaient été incités par le gouvernement, via des primes, à cultiver du palme pour produire du biocarburant et les importations d’huile de palme allaient faire baisser les cours de marché de l’huile française. La colère de ces agriculteurs qui se sentaient floués a résonné en moi. »

Les 2 acteurs principaux

Alexandra Lamy a été une évidence pour Edouard Bergeon dans le rôle de Carole : « D’entrée, elle a refusé tout maquillage pour être au plus près de la vérité : une femme qui vit les épreuves que traverse Carole se fiche bien de son apparence. C’est courageux et je ne peux que l’en remercier. Au final, elle apporte un souffle, une intensité et une crédibilité incroyables au personnage », confie le réalisateur, en poursuivant au sujet de l’interprète de Marin : « Le comédien auquel je pensais au départ pour le personnage de Martin n’était pas disponible. » Par la suite, Félix m’est apparu de manière inattendue. Avec Luc Golfin, co-auteur et monteur du film, nous avions rendez-vous avec notre producteur, Christophe Rossignon. Nous discutions à la machine à café chez Nord-Ouest, la production, quand « Martin est entré » : et c’était Félix Moati. Il m’a tout de suite dit Banco. »

Avis de presse

« À travers cette fiction captivante, Édouard Bergeon porte efficacement son message écologique et politique. Au final, « La Promesse verte » est un long-métrage porté par des acteurs habités. Un film engagé et émouvant, au nom de la (planète) Terre ». (C. BALLE – Le Parisien)
« Un réquisitoire aussi édifiant que révoltant contre le scandale de la déforestation, dont Alexandra Lamy porte haut le message engagé, en mère courage bouleversante ». (Julien Barcilon – Télé 7 Jours)
« De sa pédagogie appuyée, le film tire néanmoins une grande clarté sur les conséquences dévastatrices de la production de l’huile de palme qui affiche la « promesse verte » fallacieuse d’un biocarburant : déforestation rapide et massive, négation des droits des populations locales, pouvoir exacerbé retiré de cette manne par le gouvernement indonésien ». ( Corinne Renou-Nativel – La Croix)

Pour la séance du 14 mai 2024

Projection suivie d’un temps d’échanges avec
Jean-Michel THOMAS
Professeur honoraire d’Agronomie à l’Institut Agro Dijon
Administrateur de l’Asso Agronomes et Vétérinaires Sans Frontières

Ça pourrait vous plaire !

Aucune suggestion